SÉANCE DU 20/11/20 – Exilophone : une ethnopragmatique sensible d’interactions en situations migratoires (P. Peraldi-Mittelette)

Infos pratiques

Accès visio-conférence:
Lien de connexion
ID de réunion : 859 5390 8287
Code secret : 221463

La première séance du séminaire Critiques Sociales du Langage a eu lieu le 22 octobre, avec une séance animée par Sara Brennan et Kevin Petit. Nous poursuivons avec une séance animée par Pierre Peraldi-Mittelette sur le thème de “L’exilophone”. La séance aura lieu le vendredi 20 novembre de 16h à 19h [et non 17h-20h comme affiché ici-même par erreur], via l’application Zoom. Au plaisir de vous y retrouver nombreu.x.ses !

Résumé de la séance

Parler de soi en diaspora, ou exilophoner, est le cœur de la problématique qui anime mes recherches depuis dix ans. Pour aborder cette question, l’exemple que j’ai étudié est celui des processus discursifs, paradiscursifs et métadiscursifs mis en place par des Touaregs installés en France à destination d’interlocuteurs français. Ces divers procédés impliquent un ajustement du cadre énonciatif au discours proposé. C’est là tout le jeu de l’exercice. Pour cela, il s’agit de prendre en considération non pas les échanges verbaux, mais aussi posturaux, gestuels ainsi que toute la mise en scène de l’identité touarègue dont peuvent jouer ceux-là même quand ils souhaitent faire part de leur ressenti en tant qu’individu et/ou communauté en exil. Pour rendre cette étude possible, je reviendrai en détails sur les différents outils légués par les écoles américaines de Chicago, de Palo Alto et l’actuelle anthropologie sensorielle/sensible qui prend récemment plus de place dans les études anthropologiques, en s’inspirant notamment de ces écoles qui sont allées au-delà du langage verbal dans leur approche du social. En effet, une partie de mes recherches consiste à étudier l’ambiance touarègue qui est (re)créée et permet d’élaborer une mise en scène de soi, de ses revendications et de son identité afin de se légitimer sa parole.

Pierre Peraldi-Mittelette


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.