SÉANCE DU 27/05/2021 – “Marcher la parole” pour se faire entendre. Le bruit comme espace de reconnaissance collective (Salomé Molina)

Infos pratiques

Accès visio-conférence

Lien de connexion
ID de réunion : 846 9775 4924
Code secret : 974142

Lors de notre prochaine séance, nous aurons le plaisir d’accueillir Salomé Molina, qui nous présentera ses recherches issues de son ethnographie dans le milieu associatif colombien à Paris, à l’occasion d’une séance intitulée « “Marcher la parole” pour se faire entendre. Le bruit comme espace de reconnaissance collective », le jeudi 27 mai de 16h à 19h, via l’application Zoom.

Résumé de la séance

Cette communication part d’une question entendue de façon récurrente dans le cadre d’une ethnographie en milieu associatif colombien à Paris : comment se faire entendre ? Malgré les stéréotypes qui circulent sur les latino-américains, imaginés comme parlant fort, riant et dansant, les communautés colombiennes immigrées en France connaissent en effet une forme d’invisibilité dans l’espace public (Gonzalez 2007). Comment peut-on être tout à la fois bruyant et invisible et notamment dans le cadre de manifestations ? Que signifie être entendu ? 

A partir des enregistrements de rassemblements organisés par des collectifs des migrants colombiens, je m’intéresserai ici aux procédés par lesquels ils sont invisibilisés dans certains espaces en tant que communauté migrante. On observera également en quoi les discours prononcés et les performances faites dans le cadre de manifestations publiques contribuent à consolider le groupe comme diaspora imaginée (Anderson, 1983), autour de la volonté de se faire entendre.

Salomé Molina


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Richard Guedj (20 mai 2021). SÉANCE DU 27/05/2021 – “Marcher la parole” pour se faire entendre. Le bruit comme espace de reconnaissance collective (Salomé Molina). Critiques sociales du langage. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ne4y


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.