CHANGEMENT DE DATE!! Séance du 22 décembre 2017 – Free from desire : accent, désir, subjectivité. Le cas de migrants camerounais à Paris (Suzie Telep)

Dans cette séance Suzie Telep s’intéressera au rôle du langage dans la construction de la subjectivité en contexte post-colonial, en analysant la pratique du « whitisage » chez des migrants camerounais à Paris, qui consiste à « parler comme un blanc », c’est-à-dire, à imiter l’accent des « Français ». Elle montrera comment les sujets parlants manifestent leurs désirs ambivalents d’identification à l’autre, entre désir de résistance à la domination symbolique qui résulte de l’histoire coloniale, et désir de réussite sociale au sein d’une économie capitaliste globalisée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.